top of page
Gradient Backdrop

Nouvelles

Pour reconnaître que les femmes immigrantes, réfugiées et sans statut sont plus à risque de violence



Pour le treizième jour des #16jours, on aimerait prendre un moment pour reconnaître les défis que vivent les femmes immigrantes, réfugiées, et sans statut, qui sont plus à risque de violence.


Ces femmes peuvent se retrouver éloignées de leurs familles et réseaux de soutien, éprouver des difficultés à s’exprimer dans les langues officielles et à les comprendre, elles peuvent avoir des conditions de visa qui leur préviennent de travailler suffisamment pour atteindre l’indépendance financière, elles peuvent avoir peur de la déportation si elles cherchent de l’aide, etc.


Pour en savoir plus sur les réalités des femmes immigrantes francophones en Ontario, découvrez le MOFIF : http://mofif.ca/.

Comentarios


bottom of page