top of page
Gradient Backdrop

Nouvelles

Pour reconnaître que les femmes ayant des limitations sont plus à risque de violence



Qu’on parle des limitations physiques ou mentales ou de la neurodiversité, les statistiques démontrent très clairement que les femmes ayant des limitations sont à risque élevé de violence.


Pour le neuvième jour des #16jours, parlons des situations qui mettent les femmes ayant des limitations dans des situations précaires où elles peuvent vivre de la violence. Il est important de se souvenir que ces femmes représentent une grande variété de situations et que même deux femmes ayant la même limitation peuvent vivre des circonstances très différentes et des défis différents.


Les femmes ayant des limitations sont plus à risque de vivre dans la pauvreté, et en plus, certaines peuvent dépendre de leurs partenaires pour surmonter certains défis liés à leurs limitations ou ne pas être capables de vivre de façon indépendante. Ces femmes sont à risque élevé de se retrouver dans des situations où elles ne se sentent pas capables de quitter leur relation, même lorsque leur conjoint devient violent.


Il y aussi des formes de violence spécifique que peuvent vivre les femmes ayant des limitations. Leurs partenaires peuvent retenir leurs supports de mobilité ou leurs médicaments, se moquer de leurs besoins d’accessibilité, prendre avantage de leurs limitations, les objectiver sexuellement par rapport à leur limitation, utiliser leurs limitations pour leur causer de l’inconfort, etc.


En plus, même lorsqu’elles essaient de chercher de l’aide, elles peuvent avoir plusieurs défis à surmonter. Une femme ayant des difficultés de mobilité peut se retrouver incapable d’accéder à certains services en personne. Une femme ayant des difficultés aura besoin de mettre beaucoup plus d’efforts à trouver de l’information. Les femmes ayant des limitations mentales et neurologiques risquent de ne pas être crues ou de voir leur agresseur pris plus au sérieux qu’elles.


Et ce ne sont que quelques exemples des situations dans lesquelles se retrouvent les femmes ayant des limitations.


Pour en savoir plus, découvrez le site Web du Réseau d’action des femmes handicapées : https://www.dawncanada.net/


Commenti


bottom of page