Blogue

Déception suite à l’annonce du gouvernement sur l’aide sociale

Déçu

Le Colibri est déçu des annonces faites par le gouvernement ontarien sur le revenu minimum garanti et l’aide sociale.

Le Colibri est déçu que le gouvernement ait décidé de ne pas aller de l’avant avec les changements prévus au programme Ontario au Travail (OT) et au Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH) et devant entrer en vigueur à la rentrée.

Le Colibri est déçu que le gouvernement ait décidé de mettre fin au projet pilote sur le revenu minimum garanti avant même d’attendre la fin du projet et d’en analyser les impacts.

« Ces mesures avaient été prises par l’ancien gouvernement, mais elles faisaient suite aux recommandations de différents organismes et experts dans la communauté. Elles auraient eu un effet positif sur les personnes en bénéficiant » indique madame Jo-Anne David, directrice générale du Colibri.

Le Colibri est particulièrement inquiet des effets que la décision du gouvernement aura sur les femmes, notamment celles aux prises avec la violence.

« Nous savons que beaucoup de femmes vivent dans la pauvreté et que la pauvreté est un facteur de vulnérabilité à la violence. Plusieurs femmes aux prises avec la violence conjugale restent avec leur conjoint violent pour des raisons économiques. Les femmes vivant dans la pauvreté sont également plus à risque de vivre d’autres types de violence, dont l’exploitation sexuelle. Lutter contre la pauvreté est donc non seulement essentiel pour améliorer les conditions de vie de la population, mais aussi pour lutter contre la violence faite aux femmes » rappelle madame David.

Le Colibri espère que le gouvernement, qui souhaite réformer l’aide sociale dans les 100 jours, consultera la communauté, en particulier les organismes travaillant avec les personnes vulnérables, avant de prendre une décision.

Retour au blogue